Gadolinium

Pour l’exposition Bivouac à Lausanne, la–clique invite le visiteur à une exploration de l’appareil cardio-vasculaire de la Rasude, un site complexe promis à de profondes transformations dans le cadre du futur quartier pôle gare. 

Les installations techniques visibles sur le site reflètent sa grande complexité spatiale et constructive. Aujourd’hui, de multiples transformations sur les bâtiments ont rendu certains éléments obsolètes, désolidarisant cet organisme. La présence de ces vestiges évoque le souvenir d’une activité effervescente, et appelle à de nouvelles interprétations. A travers une série d’expériences in situ, la–clique réanime l’ancienne souffleuse, véritable poumon d’acier du bâtiment. Une fumée rose est propulsée à travers le réseau complexe de conduits et éveille la curiosité des visiteur·euse·s en s’échappant tantôt d’une grille de ventilation, d’un tuyau, d’une fissure ou d’une cheminée. Les liens invisibles entre les espaces sont ainsi magnifiés et amènent à une compréhension intuitive et phénoménologique du site comme un organisme.

Au rythme des visites, comme une respiration, les interventions interagissent à la fois avec le parcours au sein du bâtiment et, à une échelle plus large, sortent de l'enceinte-même du site pour se répercuter dans l'espace public de la ville.

Gadolinium
Gadolinium
Gadolinium
Gadolinium
Gadolinium
Gadolinium